Après plusieurs mois d'absence, je reviens...pour vous parler de boissons alcoolisées! eh oui, il faut bien trouver des moyens de supporter la rentrée qui se rapproche :))!

 

L'hypocras rouge, donc. Pourquoi préciser la couleur? Tout simplement parce que j'ai constaté l'existence de recettes d'hypocras à base de vin rouge mais aussi à base de vin blanc, ce qui est moins courant.
Moi, je préfère le rouge, voilà pourquoi je commence par là!

 

Tout d'abord, qu'est-ce que l'hypocras? je ne vais pas vous ennuyer avec des historiques et autres analyses linguistiques sur ce nom. Disons, en quelques mots, qu'il s'agit d'une boisson alcoolisée très prisée au Moyen-Age dont le principe réside dans une macération d'épices diverses et de sucre dans du vin.

 

Voyons ce qu'on peut dire là-dessus...

 

1) Quel usage? L'hypocras est consommé comme un vin de table, un vin de dessert ou encore un apéritif (à notre époque seulement). Tout dépend en fait de la quantité d'épices et de sucre qui vont servir à votre mélange : pas de secret, plus le vin est sucré, moins il sera apte à être servi pour tout un repas. Pour ma part, je le trouve très agréable en apéritif,c'est original et ce n'est pas trop fort.

 

2) La question du vin : eh oui, c'est sur lui que repose tout le succès de votre hypocras. En vin rouge, deux options majeures : bourgogne ou bordeaux? Ayant essayé les deux, j'ai définitivement une préférence pour le bourgogne mais tout dépend des goûts. Sachez cependant qu'il vaut mieux prendre un vin qui ne soit pas trop corsé ou qui ait trop de tanin (ou qui râpe, si vous préférez), sinon il prendra le pas sur tous les autres ingrédients.

 

3) Les épices ? Il existe une quantité incroyable de recettes d'hypocras et aucune n'utilise la même proportion d'épices. Rien de très étonnant à ça, il semble qu'au Moyen-Age, chaque famille avait sa propre recette. Cependant, certaines épices mentionnées ne sont plus connues aujourd'hui ou extrêmement difficiles à se procurer. Les épices les plus courantes sont la canelle, la badiane ou anis étoilé, les clous de girofle, la cardamone, le gingembre...Attention, je vous conseille d'éviter les épices de supermarché qui offrent un goût assez fade, si vous avez le choix, préférez des épices du marché, de magasins d'alimentations exotiques ou encore de magasins bio ou végétariens qui offrent un grand choix. Quant à la quantité, c'est un peu au nez ! Par expérience, on n'arrive jamais à reproduire la même recette deux fois, il y aura toujours une note plus marquée.

 

4) Les ustensiles dont vous avez besoin : un pilon pour moudre les épices en poudre très fine ,des filtres à thé (dans tous les supermarchés) qui vont vous permettre de faire "infuser" votre poudre dans le vin sans rendre ce dernier trouble et une grande carafe (en verre si possible) capable de contenir au moins un litre.

 

5)La question du temps de macération : pour avoir un bon hypocras, il faut avoir du temps devant soi. La macération des épices diverge encore d'une recette à une autre, cela peut aller de 3 heures à 1 semaine. Ne vous y prenez donc pas à la dernière minute ou vous risquerez de vous retrouver avec une boisson  décevante.

 

Voilà pour les grandes lignes théoriques ! D'ici quelques jours, je posterai quelques recettes qui vous donneront une base sur laquelle vous pourrez faire toutes sortes d'essais à votre guise !

 

A bientot