Chose promise, chose dûe !

La dernière fois, je vous parlais d'épeautre et d'une merveilleuse recette qui lui rend justice...

    Commencons par rendre à César ce qui lui appartient ! Dans le Sud de la France, il existe une charmante dame du nom de Mincka qui a fait le pari de réunir cuisine médiévale et traditions provencales...Pari réussi ! A l'heure actuelle, ses recettes sont publiées (chronique à venir) et son restaurant à Rousillon est cité par une quantité incroyable de guides papier et Internet!!

    Revenons à notre épeautre. Vous l'aurez compris, cette recette est une de ses créations ou une de ses adaptations, devrais-je plutôt dire!

Ce qui vous faut : 1 litre de lait , 200g d'amandes ou noisettes en poudre, environ 200g de semoule (attention, surtout pas farine) de petit épeautre, un peu de safran, un peu de cannelle, 100 g de sucre en poudre (ou moins si vous désirez un dessert moins sucré) et des fruits secs (2 à 4 poignées, selon votre goût) divers de type figues sèches, abricots secs, raisins secs, noisettes, dates éventuellement...

On se lave les mains, on met son tablier en toile de jutte 100% médieval et on attaque!

    Il faut savoir que tailliz est le mot ancien pour tailler. Vous le devinez tout de suite, il s'agit d'obtenir un mélange qui, en refroiddisant, va devenir plus solide.

  •     On mélange la poudre d'amande ou de noisettes avec le lait auxquels on ajoute sucre, safran & cannelle.
  •     On met le tout dans une casserole (si vous avez le choix, préférez la fonte à l'alluminium) et on attend le tout que tout ce petit monde veuille bien bouillir.
  •     Quand cela est chose faite, on ajoute en pluie la semoule d'épeautre...et pas de la semoule normale, j'insiste, car celle-ci donne plutôt une bouillie assez peu râgoutante si mes souvenirs sont bons.
  •     On ajoute ensuite les fruits secs et on laisse le tout cuire 15 minutes, il faut que le lait soit bien absorbé par l'épeautre sans que le mélange attache pour autant ! Pensez à remuer!
  •     Une fois les 15 minutes écoulées, on verse le mélange dans un plat carré qu'on aura beurré ou huilé. Il faut que le gâteau prenne, pour cela on ne le découpera en carrés qu'une fois celui-çi froid.

Mincka conseille de manger ses petits tailliz avec du miel et des grains de sésame.

    Bon appétit, pour les plus téméraires, n'hésitez pas à faire des variantes, avec des fruits rendant peu d'eau par exmple, comme la pomme, la poire,...Je laisse vos esprits créatifs s'exprimer !!!